Pourquoi suis-je encore célibataire ? la théorie de l’attachement

Théorie de l'attachement

Pourquoi êtes-vous encore célibataire , ou pire encore, pourquoi vos relations finissent toujours de la même façon ? Pour répondre à cette question, je vous partage l’expérience d’un homme de 36 ans qui a découvert que ses échecs amoureux étaient dus à sa façon d’aimer (ou ne pas aimer). C’est ce qu’explique la théorie de l’attachement.

J’ai 36 ans, toujours célibataire, et j’ai finalement compris pourquoi

Cet article est inspiré d’un témoignage de Justin Brown que vous pouvez lire ici.

Cet article a attiré mon attention par son titre « 36 ans et je suis encore célibataire » : 36 ans étant mon âge et célibataire, mon statut marital, j’ai su que j’allais en apprendre plus sur ma situation grâce à ce mec qui partageait son histoire.

Célibataire - théorie de l'attachement

« J’ai été célibataire quasiment toute ma vie d’adulte et j’ai finalement compris d’où venait le problème. J’avais tendance à croire que c’était parce que je n’avais pas encore rencontré la bonne personne. Je pensais que tout ce que j’avais à faire, c’était de continuer à profiter de la vie, me concentrer sur ma passion, identifier les qualités que je recherche chez une femme (ou un homme) et que très vite, j’allais attirer à moi la partenaire idéale. Désormais, je sais que cette approche de la vie est totalement mer**que (…) La vie n’est pas un conte de fée et il n’y a pas de solutions miracles. La brutale vérité dont je me suis rendu compte, c’est que le problème venait de moi et pas des femmes avec qui je sortais. »

LA THÉORIE DE L’ATTACHEMENT

C’est en lisant lui-même un article sur la théorie de l’attachement que l’auteur a pu identifier le problème et comprendre ce que se jouait dans ses relations avec les femmes. La théorie de l’attachement, c’est quelque chose que j’ai étudié durant mes cours de psychologie sur la thérapie de couple. Elle décrit la nature de l’attachement émotionnelle que l’on tisse avec nos relations amoureuses et les 4 types profils que nous pouvons rencontrer dans nos relations de couple. Je vais partager les 4 types de personnes que l’on retrouve dans les relations amoureuses ci-dessous, mais premièrement, j’aimerais partager avec vous les problèmes que cela peut engendrer.

LES ÉTERNELS CÉLIBATAIRE

Chaque fois qu’ils rencontrent une nouvelle personne avec qui sortir, la même chose se produit. Ils sont excités, ressentent enfin la petite étincelle… Puis, ils passent un peu de temps avec la personne. Et au bout de quelques semaines (ou jours, selon les cas), les papillons ne vibrent plus ou pas assez à leur goût. Ils en concluent donc que ce n’est pas la « bonne personne » et que cette personne n’est pas « suffisamment bien pour eux » et se séparent pour passer à la relation suivante.

Avez-vous rencontré ce genre de personnes ? (ou c’est votre cas ?) Moi oui.

Célibataire - théorie de l'attachement

Dernièrement, je suis sortie avec des hommes de ce type. Et je ne comprenais pas du tout leur comportement. Maintenant je comprends. Bien souvent, ces personnes réussissent leur vie sociale, mais échouent dans leur vie sentimentale.

LE PROBLÈME N’EST PAS L’AUTRE

Quand l’auteur de l’article a lu sur la théorie de l’attachement, il a découvert l’horrible vérité : Le problème n’étant pas les femmes qu’il rencontre, mais son type d’attachement dans la relation « le type évitant » (le numéro 3 que je vous présente ci-dessous). Personnellement, j’ai découvert quel type j’avais et quel type avait les hommes que je rencontrais. J’ai aussi pu identifier ce que je pouvais faire pour éviter le problème et avancer vers quelque chose qui me plaît vraiment dans la vie. C’est ce dont je vais vous parler dans la suite de cet article.

LES 4 TYPES DE PERSONNES DANS LES RELATIONS SELON LA THÉORIE DE L’ATTACHEMENT

La théorie de l’attachement à débuter dans les années 1950 et a fait l’objet d’un grand nombre d’étude. Pour faire court, les chercheurs ont découvert que la façon dont les parents ont satisfait les besoins de leur enfant, va déterminer sa « stratégie d’attachement » dans la vie. Votre stratégie d’attachement explique généralement pourquoi vos relations affectives ont réussies ou échouées ; la façon dont elles se sont déroulées et pourquoi vous êtes attirés par qui vous tel type de personne. Il existe 4 stratégies d’attachement que les personnes adoptent. Ce sont les styles : sécurisant, Anxieux, évitant et anxieux-évitant.

1. Sécurisant : ces personnes sont à l’aise pour montrer de l’intérêt et donner de l’affection.

bonne relation

Ces personnes sont aussi à l’aise pour montrer leur amour à leur partenaire, qu’en étant seul et indépendant. Ils peuvent prioriser ce qui est important dans leur relations amoureuses et faire des demandes claires. Les personnes qui adoptent cette stratégie accepte le « rejet » et reste loyales durant les moments délicats de la relation. Les personnes de type sécurisant sont les meilleures personnes avec qui être en relation. Environ 50% de la population a un type d’attachement sécurisant selon la recherche. Il est courant de penser que nous appartenons à cette catégorie. Mais en regardant les autres types, vous pourrez vérifier que ce n’est surement pas votre cas. Le type d’attachement sécurisant est développé dans l’enfance par des enfants qui ont régulièrement leurs besoins satisfaits, alors qu’ils reçoivent une énorme quantité d’amour et d’affection.

2. Anxieux : ces personnes sont souvent nerveuses et stressés par leurs relations.

Théorie de l'attachement - style anxieux

Ces personnes ont besoin d’une réaffirmation constante de l’amour de leur partenaire et d’affection. Ils sont mal à l’aise en étant seul, et tombe souvent dans des relations toxiques. Les personnes de types anxieux ont du mal à faire confiance à leur partenaire. Ce sont ces femmes qui vérifient tout le temps le portable de leur conjoint à la recherche de messages suspects ; ou ces hommes qui suivent leur compagne après le travail de peur qu’elle ne parte avec quelqu’un d’autre. L’attachement anxieux est développé tôt dans l’enfance par les personnes qui ont reçu de l’amour et de l’affection de façon imprévisible.

3. Évitant : ces personnes sont très indépendantes, aiment être seule et ne sont pas à l’aise avec l’intimité

Pourquoi êtes-vous encore célibataire , ou pire encore, pourquoi vos relations finissent toujours de la même façon ? Pour répondre à cette question, je vous partage l’expérience d’un homme de 36 ans qui a découvert que ses échecs amoureux étaient dus à sa façon d’aimer (ou ne pas aimer). C’est ce qu’explique la théorie de l’attachement.

J’ai 36 ans, toujours célibataire, et j’ai finalement compris pourquoi

Cet article est inspiré d’un témoignage de Justin Brown que vous pouvez lire ici.

Cet article a attiré mon attention par son titre « 36 ans et je suis encore célibataire » : 36 ans étant mon âge et célibataire, mon statut marital, j’ai su que j’allais en apprendre plus sur ma situation grâce à ce mec qui partageait son histoire.

"Célibataire

 

« J’ai été célibataire quasiment toute ma vie d’adulte et j’ai finalement compris d’où venait le problème. J’avais tendance à croire que c’était parce que je n’avais pas encore rencontré la bonne personne. Je pensais que tout ce que j’avais à faire, c’était de continuer à profiter de la vie, me concentrer sur ma passion, identifier les qualités que je recherche chez une femme (ou un homme) et que très vite, j’allais attirer à moi la partenaire idéale. Désormais, je sais que cette approche de la vie est totalement mer**que (…) La vie n’est pas un conte de fée et il n’y a pas de solutions miracles. La brutale vérité dont je me suis rendu compte, c’est que le problème venait de moi et pas des femmes avec qui je sortais. »

 

LA THÉORIE DE L’ATTACHEMENT

C’est en lisant lui-même un article sur la théorie de l’attachement que l’auteur a pu identifier le problème et comprendre ce que se jouait dans ses relations avec les femmes. La théorie de l’attachement, c’est quelque chose que j’ai étudié durant mes cours de psychologie sur la thérapie de couple. Elle décrit la nature de l’attachement émotionnelle que l’on tisse avec nos relations amoureuses et les 4 types profils que nous pouvons rencontrer dans nos relations de couple. Je vais partager les 4 types de personnes que l’on retrouve dans les relations amoureuses ci-dessous, mais premièrement, j’aimerais partager avec vous les problèmes que cela peut engendrer.

 

LES ÉTERNELS CÉLIBATAIRE

Chaque fois qu’ils rencontrent une nouvelle personne avec qui sortir, la même chose se produit. Ils sont excités, ressentent enfin la petite étincelle… Puis, ils passent un peu de temps avec la personne. Et au bout de quelques semaines (ou jours, selon les cas), les papillons ne vibrent plus ou pas assez à leur goût. Ils en concluent donc que ce n’est pas la "bonne personne" et que cette personne n’est pas « suffisamment bien pour eux » et se séparent pour passer à la relation suivante.

Avez-vous rencontré ce genre de personnes ? (ou c’est votre cas ?) Moi oui.

"Célibataire

Dernièrement, je suis sortie avec des hommes de ce type. Et je ne comprenais pas du tout leur comportement. Maintenant je comprends. Bien souvent, ces personnes réussissent leur vie sociale, mais échouent dans leur vie sentimentale.

Quand l’auteur de l’article a lu sur la théorie de l’attachement, il a découvert l’horrible vérité : Le problème n’étant pas les femmes qu’il rencontre, mais son type d’attachement dans la relation « le type évitant » (le numéro 3 que je vous présente ci-dessous). Personnellement, j’ai découvert quel type j’avais et quel type avait les hommes que je rencontrais. J’ai aussi pu identifier ce que je pouvais faire pour éviter le problème et avancer vers quelque chose qui me plaît vraiment dans la vie. C’est ce dont je vais vous parler dans la suite de cet article.

 

LES 4 TYPES DE PERSONNES DANS LES RELATIONS SELON LA THÉORIE DE L’ATTACHEMENT

La théorie de l’attachement à débuter dans les années 1950 et a fait l’objet d’un grand nombre d’étude. Pour faire court, les chercheurs ont découvert que la façon dont les parents ont satisfait les besoins de leur enfant, va déterminer sa « stratégie d’attachement » dans la vie. Votre stratégie d’attachement explique généralement pourquoi vos relations affectives ont réussies ou échouées ; la façon dont elles se sont déroulées et pourquoi vous êtes attirés par qui vous tel type de personne. Il existe 4 stratégies d’attachement que les personnes adoptent. Ce sont les styles : sécurisant, Anxieux, évitant et anxieux-évitant.

 

1. Sécurisant : ces personnes sont à l’aise pour montrer de l’intérêt et donner de l’affection.

"bonne

Ces personnes sont aussi à l’aise pour montrer leur amour à leur partenaire, qu’en étant seul et indépendant. Ils peuvent prioriser ce qui est important dans leur relations amoureuses et faire des demandes claires. Les personnes qui adoptent cette stratégie accepte le « rejet » et reste loyales durant les moments délicats de la relation. Les personnes de type sécurisant sont les meilleures personnes avec qui être en relation. Environ 50% de la population a un type d’attachement sécurisant selon la recherche. Il est courant de penser que nous appartenons à cette catégorie. Mais en regardant les autres types, vous pourrez vérifier que ce n’est surement pas votre cas. Le type d’attachement sécurisant est développé dans l’enfance par des enfants qui ont régulièrement leurs besoins satisfaits, alors qu’ils reçoivent une énorme quantité d’amour et d’affection.

 

2. Anxieux : ces personnes sont souvent nerveuses et stressés par leurs relations.

"Théorie

Ces personnes ont besoin d’une réaffirmation constante de l’amour de leur partenaire et d’affection. Ils sont mal à l’aise en étant seul, et tombe souvent dans des relations toxiques. Les personnes de types anxieux ont du mal à faire confiance à leur partenaire. Ce sont ces femmes qui vérifient tout le temps le portable de leur conjoint à la recherche de messages suspects ; ou ces hommes qui suivent leur compagne après le travail de peur qu’elle ne parte avec quelqu’un d’autre. L’attachement anxieux est développé tôt dans l’enfance par les personnes qui ont reçu de l’amour et de l’affection de façon imprévisible.

 

3. Évitant : ces personnes sont très indépendantes, aiment être seule et ne sont pas à l’aise avec l’intimité

 

Ces personnes ont un gros problème avec l’engagement et peuvent se rationaliser hors de toute situation intime. Ils ont rapidement l’impression d’étouffer dans une relation, et ils se trouvent des portes de sorties pour toutes leurs relations. Les personnes qui ont développé ce style d’attachement, se créent souvent la vie qui va avec. Ce sont ces hommes qui ne peuvent jamais vous appeler parce qu’ils sont « débordés de boulot » ou ces personnes qui sortent avec un nombre de partenaires impressionnant, sans jamais s’attacher à l’un d’eux parce qu’elles ne veulent « rien de sérieux ».

La stratégie d’évitement est développée par les personnes qui n’ont qu’une partie de leurs besoins qui sont comblés (alors que le reste est négligé). Ce sont ces enfants, qui sont nourris et changés régulièrement, mais que l’on ne prend pas suffisamment dans les bras. On retrouve ce genre de comportements également chez ceux qui, malgré les soins d’une famille d’origine aimante et affectueuse, ont eues des relations intimes insatisfaisantes dans leur premier essai amoureux.

4. Anxieux – Évitant : ces personnes craintives, apportent le pire des deux styles de relations

Ce type de personnes sont à la fois craintives de l’engagement émotionnel et de la connexion avec un partenaire. Ils écrasent carrément les personnes qui essayent de s’approcher d’eux pour une relation intime. Ces personnes anxieuses et évitantes passent beaucoup de temps seules, mais ça ne leur convient pas du tout. Lorsqu’ils ne sont pas seuls, ils sont généralement dans des relations toxiques et abusives. Selon les études, seulement un petit nombre de personnes ont un style anxieux-évitant et généralement, cela se couple avec d’autres problèmes émotionnels tels que l’abus de drogue, la dépression…

QUE SE PASSE-T-IL QUAND DEUX DIFFÉRENTS TYPES D’ATTACHEMENT SORTENT ENSEMBLE ?

"Théorie Selon la théorie de l’attachement, lorsque deux différents types d’attachement se rencontrent pour démarrer une relation, cela aura différents impacts sur la relation elle-même. Les types sécurisés peuvent sortir à la fois avec les types anxieux ou évitants. Ils ont suffisamment confiance en eux pour rassurer les types plus anxieux et donne assez d’espace au type évitant. Les types anxieux et les types évitant, finissent souvent en relation l’un avec l’autre. Le type évitant étant si doué pour rembarrer les autres, qu’il ne reste que le type anxieux dans les parages. Et le manque de disponibilité émotionnelle du type évitant fini par déclencher l’anxiété chez son partenaire.

En effet, on revient toujours à ce que l’on connait déjà et qui nous est familier. Donc les types anxieux restent autour des évitant en recherche de sécurité affective, qu’ils n’obtiennent que très rarement. Les anxieux – évitant sortent souvent ensemble, ou avec les moins sécurisés des types d’évitant ou d’anxieux. Ils ont des relations souvent abusives ou de négligences. Selon la théorie de l’attachement, les personnes peuvent évoluer au fil des années. Les types sécurisants peuvent permettre aux anxieux ou aux évitants de passer au niveau supérieur. Par contre, l’inverse est également vrai et les personnes plus anxieuses ou évitant peuvent faire tomber un partenaire sécurisant.

MAINTENANT QUE VOUS AVEZ DÉCOUVERT VOTRE TYPE, QUE FAIRE AVEC ÇA ?

"Théorie Premièrement, garder à l’esprit qu’une théorie ne peut pas décrire qui vous êtes. D’ailleurs, chacun d’entre nous à des éléments de chaque type d’attachement. Mais nous montrons généralement des comportements plus particuliers d’un type au lieu d’un autre au fil du temps. Je sais que j’ai des comportements de types anxieux, comme j’ai eu des comportements de type évitant pour me protéger.

Mais si je suis honnête avec moi-même et que je me fie à ma toute première aventure sentimentale, mon type serait plutôt sécurisant. Par contre, j’ai eu une relation avec un partenaire évitant, qui m’a fait descendre et devenir plus anxieuse.

Cependant, je pense qu’il existe toujours un espace pour le développement personnel. Je pense que nous sommes capables de changer les circonstances de nos vies et de devenir des personnes plus sure dans notre intimité et nos amitiés. Il y des tas de gourous du développement personnel qui vous diront qu’il est facile de rencontrer qui vous voulez. Je pense pour ma part que ça demande un petit effort personnel et que si le chemin n’est pas si aisé, c’est tout aussi bien. Je ne serais que plus fière de l’avoir emprunté.

Bien souvent, les changements les plus puissants dans la vie, viennent des voyages les plus difficiles. Pour faire vos premiers pas vers un changement de vie, vous pouvez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous et recevoir vos premiers exercices de coaching ⬇⬇⬇

 » width= »300″ height= »200″>

Ces personnes ont un gros problème avec l’engagement et peuvent se rationaliser hors de toute situation intime. Ils ont rapidement l’impression d’étouffer dans une relation, et ils se trouvent des portes de sorties pour toutes leurs relations. Les personnes qui ont développé ce style d’attachement, se créent souvent la vie qui va avec. Ce sont ces hommes qui ne peuvent jamais vous appeler parce qu’ils sont « débordés de boulot » ou ces personnes qui sortent avec un nombre de partenaires impressionnant, sans jamais s’attacher à l’un d’eux parce qu’elles ne veulent « rien de sérieux ».

La stratégie d’évitement est développée par les personnes qui n’ont qu’une partie de leurs besoins qui sont comblés (alors que le reste est négligé). Ce sont ces enfants, qui sont nourris et changés régulièrement, mais que l’on ne prend pas suffisamment dans les bras. On retrouve ce genre de comportements également chez ceux qui, malgré les soins d’une famille d’origine aimante et affectueuse, ont eues des relations intimes insatisfaisantes dans leur premier essai amoureux.

4. Anxieux – Évitant : ces personnes craintives, apportent le pire des deux styles de relations

Théorie de l'engagement - relation toxique

Ce type de personnes sont à la fois craintives de l’engagement émotionnel et de la connexion avec un partenaire. Ils écrasent carrément les personnes qui essayent de s’approcher d’eux pour une relation intime. Ces personnes anxieuses et évitantes passent beaucoup de temps seules, mais ça ne leur convient pas du tout. Lorsqu’ils ne sont pas seuls, ils sont généralement dans des relations toxiques et abusives. Selon les études, seulement un petit nombre de personnes ont un style anxieux-évitant et généralement, cela se couple avec d’autres problèmes émotionnels tels que l’abus de drogue, la dépression…

QUE SE PASSE-T-IL QUAND DEUX PERSONNES AVEC DIFFÉRENTS TYPES D’ATTACHEMENT SORTENT ENSEMBLE ?

Théorie de l'attachement

Selon la théorie de l’attachement, lorsque deux différents types d’attachement se rencontrent pour démarrer une relation, cela aura différents impacts sur la relation elle-même.

  • Les types sécurisés peuvent sortir à la fois avec les types anxieux ou évitants. Ils ont suffisamment confiance en eux pour rassurer les types plus anxieux et donne assez d’espace au type évitant.
  • Les types anxieux et les types évitant, finissent souvent en relation l’un avec l’autre. Le type évitant étant si doué pour rembarrer les autres, qu’il ne reste que le type anxieux dans les parages. Et le manque de disponibilité émotionnelle du type évitant fini par déclencher l’anxiété chez son partenaire. En effet, on revient toujours à ce que l’on connait déjà et qui nous est familier. Donc les types anxieux restent autour des évitant en recherche de sécurité affective, qu’ils n’obtiennent que très rarement.
  • Les anxieux – évitant sortent souvent ensemble, ou avec les moins sécurisés des types d’évitant ou d’anxieux. Ils ont des relations souvent abusives ou de négligences.

Selon la théorie de l’attachement, les personnes peuvent évoluer au fil des années. Les types sécurisants peuvent permettre aux anxieux ou aux évitants de passer au niveau supérieur. Par contre, l’inverse est également vrai et les personnes plus anxieuses ou évitant peuvent faire tomber un partenaire sécurisant.

MAINTENANT QUE VOUS AVEZ DÉCOUVERT VOTRE STYLE SELON LA THÉORIE DE L’ATTACHEMENT, QUE FAIRE AVEC ÇA ?

relation épanouissante

Premièrement, garder à l’esprit qu’une théorie ne peut pas décrire qui vous êtes.

D’ailleurs, chacun d’entre nous à des éléments de chaque type d’attachement. Mais nous montrons généralement des comportements plus particuliers d’un type au lieu d’un autre au fil du temps. Je sais que j’ai des comportements de types anxieux, comme j’ai eu des comportements de type évitant pour me protéger.

Mais si je suis honnête avec moi-même et que je me fie à ma toute première aventure sentimentale, mon type serait plutôt sécurisant. Par contre, j’ai eu une relation avec un partenaire évitant, qui m’a fait descendre et devenir plus anxieuse.

Cependant, je pense qu’il existe toujours un espace pour le développement personnel. Je pense que nous sommes capables de changer les circonstances de nos vies et de devenir des personnes plus sure dans notre intimité et nos amitiés. Il y des tas de gourous du développement personnel qui vous diront qu’il est facile de rencontrer qui vous voulez. Je pense pour ma part que ça demande un petit effort personnel et que si le chemin n’est pas si aisé, c’est tout aussi bien. Je ne serais que plus fière de l’avoir emprunté.

Bien souvent, les changements les plus puissants dans la vie, viennent des voyages les plus difficiles. Pour faire vos premiers pas vers un changement de vie, vous pouvez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous et recevoir vos premiers exercices de coaching ⬇⬇⬇

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :