Rejoignez le groupe des Apprentis Résilients sur Facebook.

La résilience consiste à revenir à un état de fonctionnement normal après un choc ou un stress. Elle représente à la fois le processus d’adaptation et le style de personnalité de ceux qui ont le plus de capacités pour rebondir et aller de l’avant.

 

QU’EST-CE QUE LA RÉSILIENCE ?

Qu’est-ce que la résilience ? Nous avons appris dans les articles précédents, comment le stress chronique impact notre esprit, notre corps et notre comportement. Ce contexte de stress nous donne notre cadre de travail pour devenir résilient parce que c’est en face au stress que nous devons faire preuve de résilience. Si nous ne le faisons pas, nous pouvons réellement développer des problèmes de santé mentale. Et cela peut avoir une incidence sur notre bien-être global et la qualité de vie que nous avons.

 

Résilience

Résilience

L’ORIGINE DES RECHERCHE SUR LA RÉSILIENCE

La résilience a d’abord été étudié chez les enfants dont les conditions de vies et le contexte été considéré comme difficile : les enfants qui n’avaient plus leurs parents ou vivaient dans une pauvreté intense. De cet échantillon on a étudié les cas d’enfants, qui malgré leur condition de vie, ont réussie à renverser le sors et faire quelque chose de positif avec leur vie. Ainsi, la résilience a d’abord défini le comportement des individus qui, ayant grandi dans une extrême adversité, finissaient par vivre correctement et être bien dans leur vie.

À l’origine, les recherches ont été consacrées à l’étude de jeunes enfants capables de devenir des adultes prospère malgré l’adversité. Nous savons maintenant que tout le monde connaît l’adversité. C’est relatif, la quantité d’adversité, mais nous avons tous des choses qui pourraient avoir un impact sur notre bien-être, et qui sont perçues comme des facteurs de stress, et peuvent causer une certaine usure dans nos esprits, notre corps et notre comportement.

RÉSILIENCE : UN OUTILS DE SURVIE

Maintenant, la résilience est plus un terme plus utilisé et qui s’emploie de façon universelle pour désigner les personnes qui se dépassent et vivent heureux. Ici, nous pouvons distinguer deux modèles de résilience. Le premier est ce que nous appelons la survie. Et pour survivre, il s’agit de développer la capacité de faire face à l’adversité. Par exemple, dans la série Orange Is The New Black, qui relate la vie des femmes dans une prison américaine, le terme résilience est souvent utilisé pour montrer qu’on peut se remettre d’une situation stressante ou choquante.

Pour cela, il suffit d’avoir la capacité d’être résilient.

Avez-vous les compétences nécessaires pour rétablir votre situation après avoir vécu un grand stress ? Si vous rencontrez des temps difficiles, vous-même ou votre famille, avez-vous la capacité de faire face à cette situation? Pouvez-vous survivre à ce traumatisme et vous en sortir encore plus fort ? On voit ici la dimension de survie. C’est la capacité de gérer les facteurs de stress de la vie et de continuer à poursuivre et à faire face à l’adversité.

LA RÉSILIENCE : UN INDICE DE PROSPÉRITÉ

L’autre élément de résilience est ce que nous appelons l’élément prospérité. Et prospérer signifie faire ce qui compte le plus et améliorer, optimiser votre bien-être. Et pour ce faire, vous ne devez pas être stressé ou confronté à facteur de stress majeur.

Pour améliorer et optimiser votre bien-être, vous pouvez vous engagez donc dans des pratiques, des routines et des habitudes intentionnelles qui optimisent votre bonheur. Pour qu’à la fin du voyage, lorsque vous pensez à votre vie, vous la voyez comme très satisfaisante.

CULTIVER LA RÉSILIENCE

La résilience est donc la capacité de survivre et prospérer dans la vie avec un état d’esprit positif. Ann Masten, de l’Université du Minnesota, a défini la résilience comme une magie ordinaire. Et ce qu’elle veut dire par là, c’est que vous ne devez pas naître avec résilience. Ce n’est pas quelque chose de génétique non plus qui vous permet d’être résiliente. Ce n’est pas nécessairement la chance. La résilience peut simplement être cultivée. La résilience peut être acquise. Et il s’agit de s’engager dans des pratiques intentionnelles, d’être ouvert à l’apprentissage, à l’application et à l’intégration de choix, d’habitudes et de routines de style de vie particuliers dans sa vie. C’est donc une question de ce que nous faisons et nous cherchons à acquérir qui définit si nous pouvons devenir résilient ou non, et il ne s’agit pas d’être né avec ou simplement d’être chanceux dans la vie.

Résilience

Résilience

LES INGRÉDIENTS DE LA RÉSILIENCE

Comme toute bonne recette de cuisine, la résilience est une combinaison d’ingrédients. Alors imaginez pour une seconde que vous cuisinez vraiment bien. Il y a certains ingrédients qui doivent entrer dans cette recette pour que vous puissiez obtenir ce plat délicieux. La résilience est identique. La recherche a permis de découvrir les ingrédients spécifiques qui permettent la capacité de survivre et de prospérer dans la vie si vous les intégrez à votre vie.

MOI ET LA RÉSILIENCE

Il y a une série de choses que vous pouvez faire dans votre vie pour devenir résilientes, y compris les pratiques basées sur la conscience, la clarification des valeurs et l’engagement … ce qui semble un peu confus et ambigu maintenant, mais qui sera logique plus tard lorsque nous nous plongerons dans la pratique résiliente.

Nous allons parler de la façon de cultiver des émotions positives. Alors que nous nous focalisons plus souvent sur les émotions négatives, nous oublions que les émotions positives augmentent notre bien-être.

Plus tard, nous allons aborder ce que vous pouvez faire spécifiquement pour cultiver vos émotions positives pour vous sentir mieux.

Ensuite, nous évoquerons les émotions négatives, attention, nous ne disons pas mauvaises, mais quand elles deviennent trop intenses et qu’elles commencent à nous nuire, les émotions deviennent négative pour nous et il vaut mieux savoir les maîtriser.  

Enfin, nous allons voir ensemble ce que nous pouvons faire quand nous sommes sous l’influence d’émotions négatives.

LES AUTRES ET LA RÉSILIENCE

Nous nous pencherons également sur l’idée de nous connecter avec d’autres personnes de manière très significative. Les mentors, le soutien social ou la sélection de modèles très réels nous aide à nous sentir mieux. Ce sont d’autres éléments pour devenir une personne résiliente.

Dans un autre article, nous parlerons des choix de style de vie thérapeutique – des choix de vie spécifiques, sains, bon marché et facilement accessibles et qui génèrent d’énormes avantages en termes de bien-être physique, émotionnel et psychologique.

LES ACTIONS À PRENDRE POUR DEVENIR RÉSILIENT

Et nous finirons avec l’élaboration d’une feuille de route pour notre avenir. Et cette feuille de route présentera un plan sur la façon dont nous entendons intégrer les ingrédients de résilience dans nos vies demain, dans une semaine, dans un mois, dans l’année, et, espérons-le, dans les décennies à venir, afin que vous puissiez continuer à vous efforcer de devenir résilients, c’est-à-dire capable de survivre face aux facteurs de risque et à l’adversité, et à favoriser l’optimisation de notre bien-être.

Rejoignez le groupe des Apprentis Résilients sur Facebook.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Rechcerche utilisées pour trouver cet artcile:faire preuve de résilience