Comment survivre au confinement lié au Coronavirus, sans divorcer

En Chine, après l’isolement forcé dans les foyers, les demandes de divorces se sont multipliées. Cependant, cette période historique offre également aux couples une possibilité de se retrouver.

Couple en pleine réflexion lors de sa première sortie après le confinement. Pixel

La pandémie du coronavius nous fait vivre une expérience inédite tant au niveau collectif qu’individuel. Le confinement nous oblige à passer les prochaines semaines enfermés avec nos proches dans le cadre limité de notre logement. Sans aucune référence sur la façon de se comporter en de telles circonstances, ce qui accroît les doutes causés par la crise sanitaire sans précédent.

Dans une telle situation, nous voudrions avoir les outils nécessaires pour vivre cette situation au mieux. L’envie de se référer aux séries télévisées est grande. Pourtant, la fiction nous confond plus qu’elle nous aide dans ce scénario. Les seules références utiles sont ceux qui ont vécus l’isolement et l’enfermement. Les religieuses, les personnes qui ont été en prison ou dont le travail les oblige à rester dans des lieux confinés comme les astronautes ou les sous-mariniers.

Les premières informations qui nous parviennent sur les conséquences du confinement massif en Chine, un pays qui est déjà en train de se relever de la crise, ne sont pas encourageantes pour les couples : dans certaines villes, un nombre record de demandes de divorce a été enregistré en raison de l’isolement forcé par le coronavirus.

Et ceci n’a rien d’étonnant. Nous savons que les périodes où les demandes de divorce sont les plus nombreuses sont après les vacances d’été et de Noël. Il ne fait aucun doute que nous nous trouvons devant un mois de risque pour la coexistence et la stabilité des couples.

Toutefois, ce moment peut aussi être le point de départ pour vous et profiter des nouvelles opportunités qui s’offre à vous.

7 conseils d’un ancien prisonnier, aux couples qui cohabitent pendant le confinement

À situation exceptionnelle, article exceptionnel. Compte tenu qu’aucun thérapeute ne peut prétendre être spécialiste du couple en période de confinement. J’ai demandé son avis à un expert. Richard a passé 3 ans en prison et nous délivre ses précieux conseils pour éviter de se déchirer lorsque l’on est enfermé entre 4 murs.

Voici 7 conseils pour entretenir votre relation pendant un confinement :

1. Ne pas créer de confusion

Le risque de tensions est très élevé. C’est une cocotte-minute qui peut exploser à tout moment. Il y aura des moments difficiles sur le plan émotionnel. La frustration et l’impuissance sont des réponses naturelles dans des situations d’incertitude.

Les éventuelles situations de maltraitance et de violence familiale pourraient se produire pendant la détention. Les personnes agressives ne se détendent pas dans des environnements fermés. Au contraire.

C’est pourquoi savoir gérer vos émotions va être un atout majeur dans les prochaines semaines.

2. Ne pas monter le ton

Le moment est idéal pour améliorer la communication entre les partenaires. C’est une bonne excuse, le confinement, on ne peut pas aller prendre l’air pour se calmer et attendre une accalmie. Il faut changer de stratégie et communiquer autrement : exprimer ce que nous ressentons au lieu de réagir par des reproches et des jugements. Ce n’est pas la même chose de dire que tu l’as mal fait que je me sens surchargée et que j’aurais besoin de ton aide pour ça. Peut-être que de cette façon l’autre personne sera plus attentive à vos besoins et ne réagira pas avec agressivité.

3. Faire preuve de bon sens

Agir avec bon sens est quelque chose que l’on pense tous faire de façon naturelle. Pourtant, on oublie bien souvent le sens commun quand notre propre bien-être peut être amélioré.

Le bon sens va nous dire de ne pas déranger l’autre s’il s’est écarté pour s’isoler un moment, par exemple.

Un autre exemple, si l’autre paraît fatigué ou de mauvaise humeur, ce n’est pas le moment de lui expliquer ce que vous avez sur le cœur.

4. Respecter au maximum la sensibilité des autres

Bien-sûr, pour certains, faire des commentaires réprobateurs à longueur de journée n’est pas très grave ; et si l’autre le prend mal c’est qu’il n’est pas assez solide mentalement.

Cette façon de penser va être nuisible à la cohabitation et à terme, au couple.

Idem pour les blagues à répétition qui moque l’autre ou l’humilie. Une plaisanterie de temps en temps peut créer du lien. Mais en abuser et heurter la sensibilité de l’autre va plutôt le déstabiliser et lui donner l’envie de partir.

5. Maintenir l’environnement propre et Harmonieux

Le ménage et les tâches ménagères sont source de disputes récurrentes.

De plus, vivre dans le chaos et la saleté créée de la confusion dans votre tête et puise votre énergie.

Maintenir l’environnement propre et harmonieux va permettre d’avoir plus de clarté dans l’espace extérieur, comme dans votre espace intérieur.

6. Que chacun ait un espace à lui

Il est important que chacun ait son espace à lui pour s’y ressourcer et souffler si nécessaire.

Car, bien que nous aimerions toujours trouver une oreille attentive en notre partenaire, il est difficile d’être toujours d’humeur à écouter l’autre. La vie commune n’est pas une excuse et pour qu’elle puisse durer, il va falloir trouver une stratégie de cohabitation qui respecte l’espace et l’humeur de chacun.

7. Attention aux jeux de pouvoir

Attention, en cas de crise ou de relation disfonctinnelle, il y en a toujours un qui va vouloir prendre le dessus, qui va vouloir s’imposer psychologiquement et dominer l’espace commun.

Pour limiter ces prises de pouvoir, il est important de se recentrer sur soi-même régulièrement, de savoir ce que l’on veut et ce qui est le meilleur pour nous.

Pour aller plus loin

Concentrez votre énergie sur vous-même et stabiliser vos émotions.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Subscribe to our mailing list

* indicates required

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :