Triangle dramatique de Karpman

Le triangle dramatique est un principe qui décrit les trois rôles symboliques que nous pouvons occuper tour à tour, plus ou mois consciemment, dans le scénario d’une relation négative : celui de la victime, du persécuteur ou du sauveur. Dans un tel schéma, il ne peut y avoir d’issue favorable, à moins de sortir du jeu. Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordano

Aujourd’hui, je voudrais te parler de quelque chose qui a été révélateur pour moi quand je l’ai connu et qui m’est très utile dans mes relations avec les autres.

 

Les jeux psychologiques dans les relations

De manière inconsciente, nous jouons à des jeux psychologiques dans nos interactions avec les autres. La plupart du temps nous adoptons un rôle déterminé.

Il existe un modèle simple qui peut t’aider à identifier la position que tu adoptes le plus souvent quand tu intéragis avec les autres. Le triangle de Karpman va t’aider à modifier ce comportement ou t’éviter d’entrer dans ce jeu psychologique des autres, une dois que tu les auras identifiés.

Premièrement, je t’expliquerais en quoi consiste le “triangle dramatique”, pour que tu identifies le rôle dans lequel tu opères le plus souvent. C’est bien souvent un choc quand on se rend compte qu’on « adopte un rôle », mais c’est aussi très sain de prendre conscience des choses, cela permet de choisir si l’on veut continuer ou si l’on veut changer. C’est pourquoi par la suite, je te parlerais du changement.

En second lieu, je te donnerais des suggestions pour que tu puisses diminuer et atténuer cette conduite. Car, si elle t’a apporté des bénéfices à une époque, sinon tu ne l’utiliserais pas, il se peut qu’elle soit un frein à l’épanouissement de tes relations aujourd’hui.

 

Reconnaitre le triangle dramatique de Karpman

Le triangle dramatique de Karpman est un système qui provient de la psychothérapie. Il est principalement utilisé en “Analyse transactionnelle” Mais pour que tu puisses comprendre facilement ce que je vais t’expliquer, arrête de lire pour une (ou deux) seconde et procure-toi un papier et un crayon.

Tu y es?

Parfait!

Dessine un simple triangle sur ta feuille. Puis à chaque pointe, écris les trois rôles que décrit le triangle dramatique de Karpman. Sur l’une des pointe, écris le mot Sauveur, sur la seconde écris Persécuteur, et sur la dernière, Victime.

Maintenant, lis les descriptions des trois rôles que tu trouveras à continuation:

 

Victime, Sauveur ou Persécuteur : Dans quel rôle t’identifies-tu ?

 

Le rôle du Sauveur:

via GIPHY

Ce sont les défenseurs du monde entier. Non seulement, ils satisfont les nécessités de tout le monde quand ils le peuvent, mais ils s’arrangent aussi pour prendre les devants en arrangeant la vie des autres sans qu’on leur ait demandé.

 

Le rôle de Persécuteur:

via GIPHY

Ils sont généralement accusateurs, très intransigeant et cherchent à punir et reprocher. L’accusateur utilise les points faibles des autres pour les mettre en évidence.

 

Le rôle de la Victime:

via GIPHY

Ils exigent qu’on les plaigne. Ils se plaignent sans cesse de tout ce qui leur arrive dans la vie.
Ils sentent que le monde leur est injuste et qu’ils ne peuvent rien faire pour changer. Ils ont besoin des autres pour résoudre les choses pour eux.

 

Le triangle dramatique dans la vie courante

Est-ce que tu t’identifies à l’un plus qu’à un autre?

Il est également courant dans un jeu psychologique de passer par les trois rôles:

Exemple:

Dans le rôle de sauveur, on retrouve quelqu’un qui aide un autre, sans que cet autre ne l’ait demandé, puis il va passer au rôle de persécuteur avec des phrases telles que

  • si ce n’était pas pour moi, vous n’auriez pas résolu cela!

et si l’autre personne n’entre pas dans son jeu, il va finir en victime en disant aux autres

– après tout ce que j’ai fait pour lui! C’est comme ça qu’il me remercie.

 

Comment sortir du triangle dramatique ?

Sortir du triangle et se libérer de la co-dépendance est possible, mais cela demande du dévouement. D’abord, bien détecter ton rôle habituel. Sache combien de fois, inconsciemment, tu te places dans ce rôle. Cela peut prendre du temps, mais c’est une étape essentielle à changer..

Puis vient la partie la plus intéressante, mais aussi la plus complexe pour certaines personnes, qui est de faire des choses qu’ils n’ont jamais faites auparavant.

Par exemple, pour une personne qui s’identifie dans le rôle du sauveur :  arrêter d’être tellement tourné vers les autres, leur laissant de la place pour faire des erreurs et résoudre leurs problèmes eux-mêmes. Bien sûr, pour y arriver, nous devons nous séparer de la fausse croyance qui est « que les autres nous aimeront plus si nous les aidons en tout ou si nous sommes conscients de tout ce qui les affecte, etc ».

Je vous préviens donc que c’est un travail de grande constance et de persévérance.

Mais comme tout travail de développement personnel, nous devons travailler en profondeur (conscience de soi) et être prêt à changer et à acquérir de nouveaux comportements.

 

Quelques conseils pour changer votre mode d’action habituel

 

Rôle de Sauveur:

via GIPHY

Développez la capacité de laisser les autres résoudre leurs propres problèmes.

Malgré les nombreux problèmes que les sauveurs veulent résoudre, la vie elle-même est une succession de problèmes à résoudre et à apprendre. Cela fait partie de l’apprentissage de chacun de se tromper et d’apprendre de ses erreurs.

Par où commencer?

Commencez par aider les autres, si et seulement si, ils vous le demandent, sans aller de l’avant.

Rôle du persécuteur:

via GIPHY

Développez la capacité d’enseigner et de former. Évitez de critiquer et de comparer vos connaissances avec celles des autres personnes. Comprenez que chaque personne a les ressources dont elle dispose et que chaque personne est différente de vous.

 

Rôle de la victime:

via GIPHY

Développez la capacité d’apprendre. Donnez-vous l’accès à la formation personnelle. Évitez la plainte et l’attitude réactive et travaillez pour adopter une attitude plus proactive.

 

Pour aller plus loin :

J’ai créée pour toi un guide aves les techniques essentielles pour commencer à cultiver ton auto-estime.

Informe toi et achète ton guide ici !

Comment changer de vie ?

Changer de vie, c’est une question que tu t’es posé au moins une fois dans ta vie. C’est normal et c’est assez courant. D’ailleurs, c’est le premier choix de Google quand tu tapes « changer de … » sur le célèbre moteur de recherche.

changer de vie

Changer sa vie

Parce que changer de vie, ça à un goût d’exotisme ; c’est faire un saut dans l’inconnu ; c’est balayer le passé et s’ouvrir à un  avenir radieux ; ce concept qui parait vague et lointain nous fait rêver lorsque nous traversons des phases plus sombres de notre vie.

Nous sommes 80% à nous poser cette question «  Comment changer ma vie ? ». Vouloir changer sa vie, c’est assez naturel quand on y pense. C’est savoir que quelque chose de mieux existe et reconnaître que nous aussi, on mérite le meilleur. C’est comme vouloir se mettre à la table d’un restaurant étoilé alors qu’on est en train de manger dans un fastfood. Nous sommes attirés par quelque chose de meilleur et qui nous fait bien envie.

D’ailleurs, c’est peut-être ton cas, tu veux vivre autre chose que ce à quoi tu es destiné aujourd’hui ?

Tu sais au fond de toi que tu es appelé à quelque chose de beaucoup plus grand que ta vie actuelle. Oui, mais voilà, tu ne sais pas comment t’y prendre. C’est normal, tu n’es pas seul dans ce cas. Je suis passée par là moi aussi.

Changer sa vie, chambouler son quotidien, vivre enfin la vie de ses envie, c’est le rêve de 79% des personnes interrogées par les sondages. Trois quarts des sondés souhaiteraient donner un grand coup de volant  dans leur quotidien pour changer de route. Mais ce n’est pas toujours facile. D’ailleurs, 94% des sondés pensent que la démarche pour changer de vie est difficile. Et oui, je m’inclus car je l’ai vécu.

Changer de vie, c’est s’affirmé. C’est décider de faire ce que l’on a envie de sa vie, de vivre ses rêves et de mettre du paume à nos cœurs refroidis par l’hiver. Changer sa vie quand celle-ci ne nous convient plus,  c’est  se responsabiliser de son boheur.

Tu traverses une phase de changement ou tu veux radicalement changer de vie, mais tu ne sais pas par où commencer ?

Tu as sûrement essayé les techniques les plus utilisées du développement personnel, mais tu n’es pas encore arrivé à voir un changement concret sur ta vie ?

Dans cet article, je vais te partager les 7 étapes que tu dois franchir pour changer ta vie.

changer de vie

Comment changer ta vie ?

Pour faire un changement dans ta vie, il existe 7 étapes qui sont récurrentes pour tout le monde, toi et moi  y compris.  Suis le guide pour commencer un nouveau chapitre de ta vie :

1 Fais le bilan de ta vie

Ça te parait un travail gigantesque ? Pas de soucis, c’est normal que tu es cette impression si tu ne l’as pas encore fait jusque-là. Faire le bilan de ta vie va te permettre de faire le point sur tes talents et tes compétences. Cela sera utile pour orienter ton changement, mais aussi pour donner un coup de fouet à ta confiance en toi.

Pour faire un premier bilan, tu peux te servir des outils que je t’ai envoyés dans mon premier message. Parmi les outils, il y a la fameuse Roue de la vie, qui te permet de faire un état des lieux de ta situation dans chacun des domaines de ta vie, qui sont importants pour toi (couple, travail, finance, loisirs, spiritualité, famille…), Dans chacun de ces domaines, notes dans quoi tu te sens à l’aise et ce pour quoi tu es doué. Ne rechigne pas sur tes qualités, c’est bon pour la confiance en soi de les mettre en avant.  

 

2 Crée la  vision de la vie que tu souhaites

La deuxième étape, c’est de te poser pour visualiser, penser, décider de ce que tu veux faire de ta vie. En effet, tu as peut-être vu des choses qui n’allaient pas dans le point précédent. C’est bien que tu les aies sous la main pour pouvoir les travailler. Mais dans cette seconde étape, je vais te demander quelque chose d’un peu différent. Si tu aimes rêvasser, c’est le moment de te faire plaisirs en fermant les yeux et en imaginant la vie parfaite que tu aimerais avoir.

Si tu n’es pas sûre de ce que tu veux, ou que tu as du mal avec la visualisation, tu peux répondre à ces quelques questions pour t’aider :

  • Qu’est-ce que tu aimes faire dans ta vie de tous les jours ?
  • Avec qui aimes-tu passer du temps ?
  • Si tu n’avais pas de limite de temps et d’argent, où aimerais-tu être ? avec qui ? Que seriez-vous en train de faire ?

Si tu te limites encore un peu pour te créer une vie vraiment magique, c’est normal. C’est en répétant l’exercice plusieurs fois que tu pourras l’intégrer complétement.

 

3 Apprends à t’écouter.

Peut-être es-tu dubitatif avec cette troisième étape, et tu te demandes ce que je veux dire par là ? Apprendre à t’écouter, ça veut dire qu’il est important que tu saches ce que tu veux, ce que tu ressens et comment tu te sens. En effet, par politesse ou par habitude, tu t’es peut-être habitué à dire « Oui » aux autres, alors que tu ne souhaitais pas faire quelque chose. Résultat des courses, tu es frustré ou en colère et tu perds ton énergie à faire quelque chose que tu ne voulais pas vraiment. T’écouter, c’est écouter cette petite voix qui te dit oui ou non. C’est en t’écoutant que tu seras si ce que tu fais est en accord avec tes valeurs, si ça te rend heureux ou si tu es sur le mauvais chemin. Donc s’écouter et être en accord avec ses valeurs, c’est très important pour ne pas faire un changement qui ne te mènera nulle part.

 

4 Aies confiance en toi

Si tu n’as pas confiance en toi, qui le feras à ta place ? Ça peut paraître cliché ce que je te dis, mais la confiance en soi est une question d’attitude. Si pour le moment, tu ne sens pas encore pleinement ta confiance en toi, contente-toi de faire « comme si », c’est-à-dire, de faire comme si tu étais la personne que tu voudrais être.

 

5 Renseigne-toi

Renseigne-toi sur cette activité, sur cette personne, sur ce job, qui te fait plaisir. Pars à la pêche aux informations, prends des rendez-vous et imprègne-toi de l’énergie de ce qui t’attire. C’est en étant entouré de personnes qui ont réussies à avoir ce que tu souhaites que tu pourras y arriver encore plus facilement. Donc n’hésites pas à t’associer, à faire des rencontres ou à t’inscrire à de nouvelles activités

 

6 Teste le changement

Cette étape est cruciale parce que c’est en testant le changement que tu vas pouvoir décider si ça te convient ou pas. Pour cette étape, il va falloir que tu sautes le pas et que tu passes à l’action. Consacre une petite partie de ton temps et ton énergie à mettre en place ces changements pour vérifier que ça te plaît vraiment.

 

7 Organise toi pour passer à l’action.

Dans cette dernière étape, je te conseille de faire une petite place dans ton agenda, pour y mettre les actions que tu comptes entreprendre. S’organiser, c’est planifier son temps et prioriser ce qui doit être fait, pour ne pas être débordé et abandonner plus tard.

Voilà, tu as désormais les 7 étapes que tu peux dès à présent mettre en application pour faire un changement dans ta vie. Si tu veux aller plus loin et mettre en place un changement  prolongé ➡ c’est par ici. 

Comment éviter les mauvaises relations ?

Au travail, entre amis, en couple, à la maison, avec la famille, nous sommes en permanence en relation avec les autres.

Pourquoi les relations aux autres sont si souvent compliquées ?

 

Voilà une question que mes lecteurs me posent souvent . En effet,  comme êtres humains, nous sommes des êtres de relations. Nous ne pouvons pas vivre sans relations humaines, et pourtant trop souvent, elles sont si complexes.

 » Les relations c’est comme les fleurs, il faut y faire attention sinon elles meurent. « 

 

Continuer la lecture de « Comment éviter les mauvaises relations ? »

Comprendre nos relations intimes : la théorie de l’attachement

Théorie de l'attachement

Théorie de l'attachement

Vous êtes vous demandé pourquoi vos relations finissaient toujours de la même façon ? Pour répondre à cette question, je vous partage l’expérience d’un homme de 36 ans qui a découvert que ses échecs amoureux étaient dûs à sa façon d’aimer (ou ne pas aimer). C’est ce qu’explique la théorie de l’attachement.

J’ai 36 ans, toujours célibataire, et j’ai finalement compris pourquoi

Continuer la lecture de « Comprendre nos relations intimes : la théorie de l’attachement »

LE SECRET DES GENS QUI APPLIQUENT LEURS BONNES RÉSOLUTIONS !

resolutions

L’ASTUCE POUR APPLIQUER TES BONNES RÉSOLUTIONS

 

Les bonnes résolutions, qu’est-ce que c’est ?

Et bien mon ami, les bonnes résolutions, bien au-delà des promesses que tu feras le premier janvier à minuit, c’est quand tu prends des engagements vis-à-vis de toi-même, pour améliorer ta vie.

Les bonnes résolutions, c’est quand tu décides que quelque chose que tu es capable de faire, va améliorer ton bien-être ou ton comportement.

Continuer la lecture de « LE SECRET DES GENS QUI APPLIQUENT LEURS BONNES RÉSOLUTIONS ! »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...